Equilibre alimentaire | La perte de poids

STOP aux grignotages !

23 janvier 2018

Avant de chercher des solutions miraculeuses, cherchons à comprendre pourquoi est-ce que vous grignotez ? La solution adéquate vous sera ensuite bien plus qu’évidente !

1/ Je ressens une sensation de creux dans l’estomac… c’est la faim !

Si vous sortez d’un repas et que vous avez réellement faim dans les 2 heures qui suivent, votre repas n’était pas approprié. Soit vous n’avez pas mangé d’aliments « rassasiants » comme des féculents ou ceux sources de protéines. Soit ces aliments n’étaient pas présents en quantité suffisante lors de votre repas.

La solution : veiller à ce que votre repas soit composé des 6 groupes d’aliments clés (évitons les produits sucrés) !

Pour ne plus avoir envie de grignoter, il faut être bien dans sa tête et surtout ne pas « être au régime ». Car ce sont les deux principales sources du grignotage…

2/ Je grignote alors que je suis « au régime » !

Le régime nous prive, nous met sous pression avec une forte sensation de frustration et…nous craquons. Pas simple de perdre du poids…

La solution : faites la paix avec votre corps, ce n’est pas simple mais c’est en apprenant à l’écouter, à manger selon ses signaux de faim et de rassasiement et en respectant vos envies que vous arriverez à gérer votre alimentation.

3/ Je m’ennuie, je suis triste, je suis angoissé(e)… donc je farfouille dans le frigo !

Les émotions… elles peuvent être tellement désagréables que manger, nous procure un plaisir immédiat mais de courte durée malheureusement. Apprenez à gérer vos émotions autrement qu’à travers la nourriture : trouver une activité physique qui vous correspond et qui vous permet soit de vous défouler, soit de vous relaxer.

La solution : Prenez soin de vous.

4/ L’appel du sucre !

Ce que l’on appelle familièrement « l’appel du sucre » est une réaction induite par l’indice glycémique des aliments. QUESACO ?! L’indice glycémique est la capacité d’un aliment à faire augmenter notre taux de sucre dans le sang. Pour faire simple, lorsque l’on consomme un aliment sucré dit « à sucres rapides » et à indice glycémique élevé, cela veut dire qu’il va être digéré très rapidement et se retrouver dans le sang aussi vite pour fournir de l’énergie immédiate à notre organisme. Mais lorsque cette consommation d’énergie s’est produite, notre corps en redemande !

La solution : Pour modérer ses envies de sucres, je vous conseille de modérer la consommation d’aliments très sucrés (pâtisseries, gâteaux, chocolat, bonbons…) ET de les consommer lors d’un repas. Par la présence d’autres aliments, l’indice glycémique sera diminué.

5/ Et si finalement je m’autorisais à grignoter ?

Evidemment, ce n’est plus du grignotage mais un goûter structuré et consommé pour patienter jusqu’au repas suivant. Idéalement il sera composé d’une boisson chaude non sucré, d’un produit céréalier (barre de céréales, pains, biscuits secs…), d’un laitage (fromage blanc, yaourt…) et d’un fruit frais et de saison. Veillez à conserver 2 à 3 heures entre chaque repas.

A vous de jouer !

@lejournaldunediet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *