La perte de poids

Bousculons les idées reçues

25 mars 2018

Les idées reçues sont nombreuses dans le domaine de la nutrition, notamment lorsque l’on parle de perte de poids. Pour ceux qui cherchent à perdre du poids, ces idées reçues sont culpabilisantes, contraignantes, et un obstacle à de réels bons conseils.

Nous allons éclaircir ensemble plusieurs de ces idées reçues :

1/ Faut-il s’interdire certains aliments ?

Vous n’avez qu’un seul interdit lors d’un rééquilibrage alimentaire…celui de s’interdire quelque chose ! Aucun aliment n’est mauvais en soi, aucun aliment ne fait grossir et même aucun aliment ne fait maigrir par lui-même. Vous pouvez donc laisser les pommes tranquilles ! Tout dépend des quantités et de la façon dont vous consommez des aliments.

S’interdire des aliments gras et/ou sucrés risque de créer un sentiment de frustration et de mal être. Consommer ces aliments qui vous font envie en quantité modérée et avec plaisir (sans culpabilité) ne vous empêchera pas de perdre du poids. Vous pourrez atteindre vos objectifs avec un peu plus de temps mais de façon sereine et durable.

2/ Il faut manger moins le soir que le midi !

Vous avez déjà entendu dire que : « le petit-déjeuner est le repas du roi, le déjeuner celui du prince et le dîner celui du pauvre… ». Pourquoi ? On bouge davantage la journée que la nuit, donc on brûle plus de calories… Oui, cependant, il faut prendre en compte que la durée à jeun est plus importante la nuit entre le dîner et le petit-déjeuner que l’après-midi, entre le déjeuner et le dîner. Votre corps brûle des calories même à jeun pour son propre fonctionnement interne. Votre repas du soir sera aussi bien assimilé que celui du midi.

Lorsque vous faites une prise de sang, on vous demande de venir le matin à jeun, non ? Pas en fin d’après-midi. C’est bien le matin qu’il y a le moins de nutriments dans votre sang car notre organisme a eu le temps d’assimiler notre dîner pendant la nuit.

Je ne vous conseille pas de manger plus le soir que le midi mais pour les personnes qui n’ont pas le choix par le rythme que leur impose leur vie, cela ne vous empêchera pas de mincir. L’essentiel est de manger de façon adapté à votre mode de vie, à vos contraintes personnelles et à votre goût. Privilégiez un repas de la journée sans tenir compte des « dicktats » diététiques.

3/ Il faut prendre un petit-déjeuner très copieux pour maigrir

Recommandation médiatique qui préconise de prendre au petit-déjeuner 25 % des calories de la journée. Cependant, cela risque de dégoûter encore plus ceux qui ne déjeunent pas le matin que de consommer un énorme petit-déjeuner. De plus, si vous n’avez pas faim, rien ne sert de se forcer au risque de perturber les mécanismes de contrôle de l’appétit (faim, rassasiement et satiété).

Manger à sa faim, ne signifie pas manger au-delà de sa faim.

4/ Il faut manger à heures fixes

Ce qui est important ce n’est pas de manger à heure fixe, mais de manger trois fois par jour :

  • en début de journée (du réveil au trois heures qui suivent)
  • à la mi-journée (de 11h30 à 15h30)
  • en fin de journée (de 18h à 23h)

Encore une fois, l’heure dépend du rythme de votre journée.

Lorsque l’on fait moins de trois repas par jour, on risque de moins bien brûler les calories des repas par la mise au repos du métabolisme et de manger plus qu’à sa faim les prochains jours.

5/ Il faut souffrir pour maigrir

On associe l’idée de la perte de poids à celles de la restriction et à la frustration. Inversement, le plaisir à table est synonyme de prise de poids…

Perdre du poids vous demande de modifier vos habitudes alimentaires, ce qui n’est pas toujours facile à réaliser ou à vivre. Vous changerez votre mode d’alimentation mais pas votre mode de vie : c’est votre alimentation qui va s’adapter à votre quotidien et non l’inverse. Pour perdre du poids durablement, je vous propose de manger de façon à être en forme, à ne pas avoir faim, à mener une vie normale et à éprouver du plaisir à manger. C’est possible !

6/ Il faut se peser souvent

La balance est-elle votre amie ou votre ennemie ? Dans l’évolution d’une perte de poids, se peser tous les jours est assez chaotique. On perd, on prend, puis on perd de nouveau… Cette évolution est liée à des mouvements d’eau dans votre organisme dus au stress, aux aliments, au cycle hormonal. Puis, lorsque vous perdez du poids, laisse le temps à votre corps de s’adapter durant quelques jours à ce changement avant de perdre de nouveau. Si vous vous pesez tous les jours, ces irrégularités risques de vous déprimer ! Une fois par semaine c’est amplement suffisant. Puis, sans balance vous pouvez tout à fait ressentir les effets de la perte de poids sur votre corps (prise de mensurations, photos, vêtements).

La balance est utile lors d’une stabilisation, après avoir atteint ses objectifs. Elle vous permet de contrôler cette période difficile.

7/ Il faut perdre du poids régulièrement

On dit souvent, que pour bien maigrir, il faut perdre chaque mois un nombre de kilos constants. C’est absurde lorsque l’on a compris que l’on était tous différents et que nous vivons des situations différentes tout au long de notre vie. Apprivoisez votre rééquilibrage alimentaire en l’adaptant à votre personnalité et à votre rythme plutôt que de vous contraindre à suivre le rythme de quelqu’un d’autre éloigné de vos besoins personnels. Il est tellement plus agréable de mincir à son rythme.

Pour conclure, je dirais que nous avons oublié que se nourrir est totalement naturel. C’est un savoir-faire inné qui nous vient de l’enfance.

POUR EN SAVOIR PLUS, JE VOUS INVITE A PRENDRE RENDEZ-VOUS ICI

Jessica MOREL – @lejournaldunediet

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *