Equilibre alimentaire | Santé

Le sucre : notre pire ennemi ?

22 juin 2018

Le sucre qu’on retrouve dans les produits céréaliers, les féculents, les légumineuses… est essentiel à notre organisme. Nous en avons besoin : c’est le premier élément nutritif de notre cerveau !

Cependant, le sucre raffiné peut être nocif à notre santé pour plusieurs raisons :

1/ Une fois digéré et passé dans le sang, le sucre qui n’est pas utilisé par nos organes/muscles pour leur procurer de l’énergie, se stocke sous forme de graisse dans nos cellules graisseuses et sous forme de glycogène dans le foie. Au même titre qu’un excès de graisses, un excès de sucre peut vous faire prendre du poids ou générer un « foie gras » !

2/ Avec le surpoids, apparaît de nombreuses maladies et notamment celles directement lié au sucre : le diabète. C’est une maladie métabolique qui signifie que le sucre digéré stagne dans le sang. Il ne peut entrer dans nos cellules et se transforme alors en énergie ou en graisse. La clé qui permet le passage du sucre présent dans le sang aux cellules est l’insuline : hormone sécrétée par le pancréas.

Il existe deux types de diabète :

  • de type 1 : du à l’absence totale d’insuline
  • de type 2 : du au manque d’efficacité de l’insuline induit par un excès de sucre et une obésité abdominale.

Solutions : perdre du poids et consommer moins de sucre OU/ET consommer des sucres à IG moyen/bas

3/ Addiction au sucre : et si on l’oubliait ? Qui n’a pas entendu parler de l’addiction au sucre ? Effet de mode ou vérité ? Il y a deux façons de voir les choses :

  • Vous ne pouvez pas vous passer du sucre : il vous manque dans le café, vous ne terminez pas votre repas sans une touche sucrée, vous avez besoin d’un goûter sucré, lorsque vous tentez de diminuer votre dose de sucre vous êtes irritable et fatigué… Alors, oui vous êtes sans doute addict au sucre. En d’autres termes,  votre corps a besoin d’une dose journalière sans laquelle votre état psychologique, vos humeurs et vos pensées changent de manière négative.
  • Vous faites régulièrement des « detox sans sucre », des « challenges sans sucre ». Alors, vous vous privez et vous vous sentez frustré. Passés quelques jours avec l’idée en tête de ne pas craquer sur un produit sucré… paf, vous craquez ! C’est alors que vous vous dites être addict au sucre puisque vous n’arrivez pas à tenir quelques jours ou semaines de « detox » ou « challenge ». Mais, finalement, sans subir d’interdiction au sucre, vous pourriez vous rendre compte que vous n’êtes pas si dépendant !

@lejournaldunediet

Retrouver l’article : Le sucre appelle le sucre & Comment consommer moins de sucre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *