Equilibre alimentaire | La perte de poids

Écarts alimentaires et Cheat Meal : détruisent-ils tous vos efforts ?

11 septembre 2018

Lorsque je me suis installée pour rédiger cet article, j’ai commencé par lire tous vos commentaires/questions sous mon post dédié à ce thème sur les réseaux sociaux. Forcément, les commentaires partent vite dans tous les sens.

Commençons par le début : qu’est-ce qu’un « cheat meal ? »

Le « cheat meal » est une expression qui signifie littéralement un « repas triche ». C’est-à-dire un écart dans son régime alimentaire régulier et plutôt sain. Cet écart est majoritairement représenté par un repas qui explose les compteurs de calories. Le choix se tourne vers des aliments très gras, très sucré ou bien les deux à la fois!

Dans quel but ?

« Le cheat meal est une soupape de décompression dans mon alimentation équilibrée, un genre de 80%/20% ! ».

Ainsi, pour plusieurs d’entre vous l’alimentation saine est un « effort » qui nécessite une récompense en fin de semaine : le droit de manger grasOr, l’alimentation est un besoin naturel. Chacun possède son équilibre alimentaire personnel. Celui qui vous permet de vous sentir bien et en accord avec votre assiette. Si manger devient un effort, c’est que vous n’avez pas trouvé l’équilibre qui vous convient.

Une bonne alimentation n’est pas une ligne de conduite stricte dans laquelle vos macronutriments se retrouvent dans un parfait équilibre à chaque repas.

⇒ Retrouvez ma définition complète de l’équilibre alimentaire ici


Déculpabilisons-nous !

Qui ne sort jamais au restaurant ? Qui ne boit jamais d’alcool ou de boissons sucrées ?

Nous avons tous une vie sociale qui implique un repas convivial. C’est dans notre culture ! Nous ne mangeons pas uniquement par besoin…mais également par plaisir ! Chaque repas peut nous apporter un plaisir alimentaire aussi sain soit-il.

De plus, l’équilibre alimentaire ne se réalise pas sur une journée. Plusieurs jours et plusieurs semaines vous permettent d’apporter à votre corps tout ce dont il a besoin.


Mais, comment ne pas prendre de poids ?

Comme la nature est bien faite ! Notre organisme possède des mécanismes d’auto-régulation. Ainsi, nous ne prenons pas 5 kilos à chaque repas trop gras ou trop sucré. Et, inversement, nous ne perdons pas 5 kilos lorsque notre grâce mat’ nous empêche de prendre le petit déjeuner 🙂

Ecoutez-vous !

Soyez attentif à vos sensations alimentaires. Votre corps vous envoie les signaux nécessaires pour répondre à vos besoins de façon saine et sereine :

  • la faim : besoin de d’énergie, j’ai besoin de manger
  • l’envie de manger* : recherche du goût qui me fera plaisir, je salive
  • le rassasiement : besoin d’énergie comblé, je n’ai plus besoin de manger
  • l’écœurement : le plaisir alimentaire à disparu, je n’ai plus besoin de manger
  • le ballonnement : trop plein d’énergie, stockage, j’ai trop mangé

*attention, je parle d’une envie qui guide un choix alimentaire tout en ressentant la faim / non pas une envie de manger suite à une émotion sans avoir véritablement faim

Schématiquement, quand une envie se fait ressentir lors d’un repas : trouvez le plaisir gustatif et gérez vos quantités sans entrer dans le contrôle.

Dans ce schéma, ni stress, ni frustration.


Remise en cause du cheat meal

Le système de récompense que provoque le « cheat meal » est remis en cause pour ce qu’il peut provoquer émotionnellement chez certaines personnes :

Dans ce schéma, il n’y a pas de place pour vos sensations alimentaires. Vous entrez dans un rapport de forces entre ce que vous décidez avec votre tête et ce que votre corps vous demande.


Conclusion : bien ou mal ?

Mangez ce dont vous avez envie ! Plus vous souhaiterez contrôler et gérez votre alimentation, plus vous rêverez de déguster les aliments que vous vous interdisez. C’est humain ! Par exemple, un carré de chocolat à la fin de chaque repas peut vous permettre d’équilibrer votre alimentation, sans frustration 😉

Cependant, je n’exclus pas la possibilité que certaines personnes trouvent leur équilibre avec le système de « cheat meal ». Mais, je ne les ai pas encore rencontré lors de mes consultations.

@lejournaldunediet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *